Afrique

Le Premier ministre malien Soumeylou Boubèye Maïga et l’ensemble de son gouvernement ont démissionné, hier quelques heures avant l’examen d’une motion de censure déposée par des députés de l’opposition et de la majorité.

En effet, ce dernier a préféré prendre les devants. Confronté à la perspective d’une motion de censure soutenue à la fois des députés de l’opposition mais aussi de la majorité, Soumeylou Boubèye Maïga a présenté sa démission, jeudi 18 avril, qui a aussitôt été acceptée par la présidence.