CHEIKH AL IBRAHIMA NIASS : L'Ambassadeur de l'Islam

Baye Niass

Cheikh El Hadji Ibrahima Niasse est né en 1900 à Taïba Niassène, un village situé dans la région de Kaolack, où il cultiva la terre durant sa jeunesse. Son père Abdoulaye était de son vivant un grand érudit et l’une des figures de proue de la tidjaniya. Baye Niasse a fait ses premières classes coraniques entre Taïba Niassène, une commune dans le département de Nioro du Rip et Kossy Baye, un village situé dans la communauté rurale de Ndiaffate. A l'âge de 21 ans, il écrivit son premier livre, "Rouhoul Adab", qui étonna plus d’un, notamment dans le monde arabe, par sa portée scientifique et sa haute qualité linguistique. 

Après avoir fondé la ville de Médina Baye en 1930 et accompli le pèlerinage à La Mecque en 1937, Baye Niasse, que l’on nommera Cheikh Al Islam plus tard, fut très vite connu au Sénégal et dans la sous-région ouest-africaine. Il visite plusieurs grandes villes d'Afrique pour expliquer la tidjaniya. 
Une visite qu’il effectua au Ghana en 1954 frappa les esprits de la communauté musulmane mondiale parce que Cheikh Ibrahima Niasse avait réussi à convertir à l’islam près de 50 mille personnes en un après-midi, selon l’exposition organisée à l’occasion du Maouloud.

Au Togo où l’islam est minoritaire, Le guide religieux a réussi à convertir à la religion musulmane "plus de quatre mille personnes" membres de plusieurs ethnies. Au Cameroun, Baye Niasse va trouver des adhérents à son mouvement, la Fayda, auprès des jeunes de la localité de Bamou.
Par ses nombreux périples effectués dans la sous-région ouest-africaine, en Europe et en Asie, Baye Niasse acquit une réputation d’apôtre du panafricanisme. "Il fut le premier négro-africain à diriger la prière, dans la prestigieuse mosquée d'Al Azhar, en Egypte", rapporte l’exposition.  

A force de vulgariser l’islam dans le monde arabe, Baye Niasse y acquit le titre de Cheikh al Islam. Au début des années 1960, Baye Niasse fut nommé membre de l’Académie de recherche de l’Université d’Al Azhar, ensuite secrétaire général adjoint de la Ligue mondiale islamique, basée à La Mecque (Arabie Saoudite), puis vice-président du Congrès mondial islamique, dont le siège se trouve à Karachi (Pakistan). 

"C’est un homme qui sans doute dispose d’une longueur d’avance sur sa génération et son époque. Il était d’une autre dimension", a écrit un chercheur nommé Yakubu Gawon, cité par l’exposition. Les disciples de Baye Niasse se comptent aujourd’hui par milliers au Nigeria, au Ghana, au Niger, au Bénin, au Mali, au Tchad, au Soudan, en Europe, dans les Amériques et en Asie.

Category

Commentaires

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
7 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

youtube

adsens

1