Macky SALL

Prévues en decembre 2018, les élections locales vont probablement être repoussées à une date ultérieure. Selon le journal les Echos, le président de la république, Macky Sall a fait la proposition lors de sa rencontre avec les alliés de la coalition présidentielle. Alors si l’opposition accepte le principe, les élections municipales et départementales seront repoussées à une date ultérieure. Mais pour cela, il faut un consensus de toute la classe politique, précise le chef de l'État. A défaut, la date initialement retenue, décembre 2019 sera maintenue.