Saes/Cesti

Le Saes a décrété un mot d’ordre de débrayage de 48 h, les jeudi 7 et vendredi 8. Le Saes/Cesti fustige l’autorisation donnée par la direction pour la distribution des gilets de presse par le Synpics.

« À cause de la cécité administrative de Cousson Traoré Sall, la directrice a créé des incidents entre les enseignants du Supérieur et des personnes qui, bien qu’étant non membres de l’espace universitaire, ont été rehaussées, épaulées, encouragées et soutenues par la Directrice du Cesti », déplore le Saes.