BUDGET DU MINISTERE DES INFRASTRUCTURES : Abdoulaye Daouda Diallo unanimement félicité

Abdoulaye Daouda diallo

Le ministre Abdoulaye Daouda Diallo a défendu le budget du ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement qui s'est arrêté pour la gestion de 2019, à la somme de 238305098600 francs CFA contre 214099600180 francs CFA en 2018, soit une hausse de 24205489420 francs CFA en valeur absolue et de 11,31% en valeur relative.

Il a vivement été unanimement félicité. Ses compétences et sa loyauté ont été également louées

Les commissaires ont fait part de leur préoccupations au ministre et formuler des recommandations sur les points tels que le développement des infrastructures et le désenclavement, les exigences de modernisation, la mobilité urbaine et la sécurité des systèmes de transports.
En matière d'infrastructures routière et ferroviaires des avancées significatives on été relevées par les commissaires. Ils ont ainsi relayé la satisfaction des populations par rapport à la concrétisation des promesses d'entretien/ réhabilitation du réseau routier mais aussi de construction de nouvelles infrastructures.
Au titre de réalisation routières, ils ont magnifié de nombreuses actions dans le cadre du programme PROMOVILLES, Ils ont aussi salué la réalisation du pont de Farafégné, en Gambie et pour le futur pont de Rosso.

Cependant ils n'ont pas manqué de présenter les doléances des populations. Ainsi concernant l'entretien routier, ils ont sollicité la réhabilitation dans certaines localités et le butimages de certains tronçons.
En matière de désenclavement, ils ont salué les nombreuses pistes de productions réalisées dans les campagnes. Selon eux les programmes de désenclavement réalisés ont véritablement dopé l'économie rurale, en favorisant l'organisation de nombreux marchés hebdomadaires.
Au plan de la modernisation des transports ils ont exprimé leurs remerciements au Ministre pour la réforme du parc des véhicules de transport en commun.

Toutefois , ils ont suggéré, compte tenu de l'insuffisance de l'offre, de procéder à une élimination progressive des cars rapides et ndiaga Ndiaye en circulation, a la place d'une suppression d'un seul coup. Dans le même temps ils ont loué l'effectivité des dessertes régionales par Dakar Dem Dikk.
Concernant le contrôle technique des véhicules, ils ont demandé au ministre de revoir l'organisation de cette activité en vue de sa démocratisation au reste du pays.
Dans le domaine ferroviaire, ils ont félicité le démarrage des travaux du train express régional (TER) et du financement quasi-bouclé du Dakar-Bamako, illustrant ainsi le renouveau en matière ferroviaire.

Abdoulaye Daouda Diallo a ainsi apporté des réponses sur les thèmes abordés. En matière d'infrastructures routières, il dira tout d'abord, que sur la VDN, deux auto-ponts, situés à cité keur gorgui et à hauteur de la station de SDE figure dans les projets prioritaires à réaliser en 2019.

Poursuivant sur le volet entretien et réhabilitation, il a affirmé que certains tronçons sont en cours de réfection ou le seront durant l'année 2019. Concernant le renouvellement du parc automobile de transport en commun, il rappelle que c'est un programme important du gouvernement sénégalais, car il participe à l'amélioration de la mobilité urbaine et inter-urbaine des populations. Sa mise en oeuvre à permis, entre autres, de renouveler 700 bus TATA et l'acquisition par Dakar Dem Dikk de 475 nouveaux bus. Pour ce qui concerne la gestion du pont de Gambie, il a annoncé sa réception vers le 20 janvier 2019 et l'option portée sur un système de cogestion ( exploitation commune par les deux états), décidée par la commission créée à cet effet.
S'agissant des coûts de peages jugés élèves par certains, le ministre informe qu'une étude est actuellement à l'oeuvre à ce sujet.

L'état a néanmoins décidé le tarifs des péages de Dakar-diamniadio et AIBD-Touba qui seront respectivement dye 2000 et 3000 FCFA, en attendant la communication du tarif de l'autoroute Ila Touba d'ici le 20 décembre 2018, date de sa réception.

La séance a ainsi été levée après les plaidoiries et l'approbation du budget du ministère

Category

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
3 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

youtube

adsens

1