COMMEMORATION DU RAPPEL A DIEU DE SEYDINA MANDIONE: Yoff rend Hommage à une référence

Religion

47 ans aprés le rappel à Dieu de Seydina Mandione Lahi (1881 - 1971), la communauté musulmame en général et celle layéne en particulier, célèbre ce vendredi 7 septembre à Yoff la disparition d’un homme multidimensionnel, un homme de dialogue, de paix, une référence et un modèle pour l’humanité toute entière.

Apres avoir été durant les quarante années d'apostolat de Seydina Issa son plus proche lieutenant, son conseiller et son émissaire à qui il confiait les missions les plus délicates, Seydina Mandione Lahi a été intronisé à la tête de la communauté layéne comme 2éme Khalif De Seydina Limamou Lahi Al Mahdi (psl) en 1949. C'est alors qu'il ne s'imposa d'autres objectifs que d'assurer la continuité du travail de son frére. Doué d'un caractère doux, pacifique, d'une pondération lucide, il parvenait à calmer les emportements de Seydina Issa, lorsqu'il se mettait en colère, irrité par une injustice ou par une transgression des commandements de Dieu.

Grâce à lui des incidents qui pouvaient aboutir à un affrontement sanglant entre villageois dont des litiges de terrain opposaient souvent, ont connu une issue pacifique. La cohésion de la communauté fut maintenue. Les activités éducatives connurent un progrès notable, avec l'ouverture d'une école d'enseignement de l'Arabe à Cambéréne.

Cet homme à la grande générosité n'avait nullement la vocation d'un prédicateur disposé à haranguer les foules. Il se contentait de répéter à toute occasion des injonctions à craindre Dieu à le servir avec constance, en demeurant fidèle à la tradition du prophète Muhammad (P.S.L), à s'attacher à la droiture morale, à se détourner de ce bas monde.
Son règne pris fin lors de son rappel à Dieu en 1971.

Khodia Cisse Ba

Category

youtube

adsens

1