HOMMAGE AUX ÉTUDIANTS MARTYRS : Journée de commémoration à l'UCAD

Hommage aux étudiants martyrs

Les étudiants de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, en ce jour du 31 janvier 2019, ont rendu un vibrant hommage à leurs collègues martyrs tombés au front pour défendre des intérêts des étudiants. Il s'agit de feu Balla Gaye, Bassirou Faye et Fallou Sene. Le principal objectif est de saluer la mémoire de ceux grâce à qui les conditions de vie et de travail des pensionnaires des universités ont été améliorées.

Cela fait 18 ans jour pour jour que L'étudiant Balla Gaye est tombé au front, touché par une balle lors d'une manifestation estudiantine. Aujourd'hui, la douleur est la même et reste intacte.
Aux alentours de 9h, avant de faire fasse à la presse pour demander que justice soit faite, les étudiants se sont recueillis autour d'une grande natte pour procéder en présence des Imams à des prières, au récital du coran, à des invocations (dou'as), suivies de quelques offrandes, entre autres biscuits, bonbons, et du ‹‹lakh››.

Jean Pierre Mendy, président de la Commission Sociale de l'Amical des Étudiants de la FSJP a tenu a rappeler l'importance de ce jour: ‹‹18 après la mort de notre camarade Balla Gaye, l'amical et les collègues se souviennent de cet homme qui a perdu sa vie pour la cause estudiantine, la douleur nous habite toujours. Ce 31 janvier est une journée de commémorations, la journée des martyrs connus et non connus. Nous sommes réunis ici pour échanger, partager, être en communion faire des prières pour nos chers défunts, nos blessés qui se sont battus pour les droits des étudiants, et combattre l'injustice que nous subissons. Et aussi nous n'oublions pas Bassirou Faye et Fallou Sene qui sont tombés en voulant tout simplement revendiquer nos droits››. Confie JP Mendy.

Concernant le paiement des bourses, un sujet qui revient souvent en tête des revendications des étudiants boursiers, le porte parole des étudiants explique que ‹‹ même s'il arrive des fois que L'État paie nos bourses avant les délais, nous notons toujours des manquements, beaucoup ne parviennent pas à percevoir leur bourses, il y'a des malversations que nous notons, plusieurs étudiants ont perdu leur bourses ››.

Serigne, Amadou Sene, porte parole des étudiants en faculté de Droit, demande que la lumière soit faite sur les conditions de décès des étudiants Balla Gaye et Fallou Sene car, ‹‹ cela fait plus de 15 ans que Balla nous a quitté, où sont les coupables ? Pareil aussi pour le cas de Fallou Sene. Nous avons eu à rencontrer le Chef de l'État, qui nous a fait des promesses, nous les respectons et nous attendons. Mais si rien n'est fait dans les délais nous n'hésiteront pas à descendre dans la rue››. Martèle le porte parole des étudiants.

Category

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
4 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

youtube

adsens

1