SOUDAN : Le président décide la libération des femmes protestataires

Social

Le président soudanais Omar Al-Bachir, confronté depuis plus de deux mois à un vaste mouvement de contestation réclamant sa démission, a ordonné vendredi 8 mars la libération de toutes les femmes détenues pour avoir participé aux protestations contre son régime.

« J’ordonne à Salah Gosh de libérer toutes les femmes détenues », a dit M. Al-Bachir lors d’une réception au palais présidentiel, en référence au patron du redoutable Service national du renseignement et de la sécurité (NISS). Le bureau de presse de la présidence a confirmé que le président Al-Bachir a donné des instructions pour libérer toutes les femmes détenues pour leur participation à des manifestations. Cette annonce intervient à l’occasion de la Journée internationale des femmes.

Cette manifestation qui a eu lieu hier dans le quartier de Burri, à l’est de Khartoum, s’est heurtée aux tirs de gaz lacrymogènes des forces de sécurité, ont indiqué des témoins. Les forces de sécurité ont également eu recours à des gaz lacrymogènes contre des manifestants rassemblés devant une mosquée de la ville de Omdurman, après les prières du vendredi, toujours selon des témoins.

Libération

Category

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
1 + 11 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

youtube

adsens

1